PubGazetteHaiti202005

Rencontre entre le Conseil Présidentiel de Transition (CPT) et le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ)

.

Le Conseil Présidentiel de Transition (CPT) a rencontré le jeudi 4 juillet 2024 à la Villa d’Accueil, le Président du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), Jean Joseph Lebrun, accompagné d’une délégation composée des conseillers Carves Jean, Durin Junior Duret et Wando Wando Saint-Villier. Plusieurs points concernant l’appareil judiciaire ont été discutés. 


Ce sont les Conseillers-Présidents Emmanuel Vertilaire, Louis Gérald Gilles et Smith Augustin qui ont représenté le Conseil Présidentiel de Transition dans cette rencontre, selon un communiqué de l’Association Professionnelle de Magistrats (APM). Les membres de l’appareil judiciaire présents ont fait part au Conseil Présidentiel de Transition des solutions aux crises profondes du système judiciaire. 


« À l'ordre du jour figuraient la coopération plus étroite entre le pouvoir judiciaire et le pouvoir exécutif, la mise au point sur la situation actuelle des magistrats et l'amélioration de l'accès à la justice pour les citoyens. Les questions cruciales de la nomination et de la certification des magistrats, ont également été abordées », peut-on lire dans le communiqué de presse de l’Association Professionnelle de Magistrats (APM).


Pour ces conseillers au CSPJ, « cette rencontre symbolise une étape importante vers une collaboration renforcée entre les deux pouvoirs de l'État, avec l'espoir de surmonter les défis actuels du système judiciaire et de garantir un meilleur accès à la justice pour tous les citoyens ». 


Depuis l’ouverture de l’année judiciaire, la justice fonctionne au ralenti. Les grèves interminables ont miné l’appareil judiciaire à coté de l’insécurité qui a handicapé les activités de tous les secteurs du pays.

 

 

Par : Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport