PubGazetteHaiti202005

« Les postes de l’État ne sont pas à vendre », écrit Fanmi Lavalas au CPT

.

Dans un communiqué de presse publié samedi 6 juillet 2024, la structure politique Fanmi Lavalas a appelé le Conseil Présidentiel de Transition et le gouvernement haïtien à dévoiler le processus de nomination de fonctionnaires dans l’administration publique. « Les postes de l’État ne sont pas à vendre », écrit le parti qui fait éloge de son ministre au sein du gouvernement. 

Dans son communiqué de presse, Fanmi Lavalas a surtout enjoint au Conseil Présidentiel de Transition et au gouvernement de faire de la lutte contre la corruption, une priorité, « la première condition pour une transition réussie. »


Fanmi Lavalas estime que le moment est venu pour que les corrompus cessent d’accumuler incompétence sur incompétence dans l’administration publique. « Les postes de l’État ne sont pas à vendre. Haïti a besoin de fonctionnaires compétents et honnêtes, car le rôle de l’État est de fournir de bons services à tous », croit Fanmi Lavalas félicitant son ministre qui, selon lui, « commence à enlever les ordures sous nos yeux avec les quelques ressources matérielles restantes au Ministère ». 

 

Fanmi Lavalas qui rappelle que l’Ingénieur Raphaël Hosty est la seule personne recommandée par Fanmi Lavalas au sein du gouvernement jusqu’à présent, propose que les autorités informent la population sur le processus de nomination des fonctionnaires pour lutter contre la corruption. « Plus il y a de transparence, moins il y a de corruption », croit le parti de l’ex président Jean Bertrand Aristide.


Fanmi Lavalas est représenté au sein du Conseil Présidentiel de Transition via Leslie Voltaire. La structure est représentée au sein du gouvernement via Raphaël Hosty, ministre des travaux publics, transports et communications. 


Cette note arrive à un moment où Garry Conille a pris la décision de sortir une circulaire pour mieux structurer son gouvernement et donner des directives aux ordonnateurs. Le processus de nomination devient de plus en plus compliqué.

 

 

Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport