PubGazetteHaiti202005

Le Conseil Présidentiel de Transition commémore le 3e anniversaire de l’assassinat de Jovenel Moïse

@EdgardLeblanc

Le Conseil Présidentiel de Transition a organisé ce dimanche 7 juillet 2024 à la Villa d'Accueil, une cérémonie de réflexion et de recueillement en mémoire de feu le président Jovenel Moïse, à l'occasion du 3e anniversaire de son assassinat le 7 juillet 2021. Dans son discours de circonstance, Edgard Leblanc Fils a enjoint au CPT et au gouvernement de Conille à tout mettre en œuvre pour que justice soit «rendue».

 

Photo

 

Photo

La Villa d’accueil était parée pour cette cérémonie de réflexion et de recueillement. Edgard Leblanc Fils, président du Conseil Présidentiel de Transition, était accompagné de plusieurs conseiller-présidents. Conille était accompagné de la majorité des membres de son gouvernement à l’exception de ceux qui sont présentement à l’étranger. 

Photo

 

Dans son discours de circonstance, le président du Conseil Présidentiel de Transition Edgsrd Leblanc Fils estime que « les hommes et les femmes politiques, toutes tendances confondues, la nation entière, doivent apprendre à s'accepter, s'unir, vivre ensemble par delà leurs différences pour que plus jamais le pays ne soit exposé à pareille ignominie »

« Tous les assassins et complices de cet assassinat doivent être identifiés, traduits en justice et sévèrement punis », exhorte Leblanc avant de demander « si feu le Président Moïse et sa famille n'obtiennent justice, quel autre citoyen lambda, quel Ministre, Premier ministre ou même Président de la République sera à l'abri d'une pareille menace? ».

 

Edgard Leblanc estime qu’il revient au Conseil Présidentiel de Transition, à l'administration du Premier Ministre Garry Conille de tout mettre en œuvre pour que justice leur soit rendue. « Il importe que tous les moyens nécessaires soient accordés au juge en charge du dossier, au Commissaire du Gouvernement pour qu'en toute indépendance l'affaire soit poursuivie et conclue conformément aux procédures, conformément à la loi », indique l’ex président de l’assemblée nationale.

 

Le Président du Conseil Présidentiel de Transition a surtout mis une emphase, dans son allocution, sur la crise politique qui a été exacerbée avec cet assassinat. « Suite à cet acte immonde, le pays a expérimenté la violence sous toutes ses formes. Il en est résulté une banalisation de la vie avec la multiplication des actions des gangs armés contre de paisibles citoyens, innocentes victimes du dépérissement de l'État dans ses fonctions régaliennes de protection, de sécurité pour chaque citoyen, chaque citoyenne partout où il/elle peut se trouver sur le territoire national », argue-t-il.

 

Edgard Leblanc s’engage à faire avancer le dossier du procès de l’assassinat « afin que triomphe la justice pour que la nation haïtienne soit libérée de ce fardeau ignoble qu'elle porte sans le mériter ». 

 

Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport